LaFistiniere.fr

Annuaire des femmes les plus chaudes de France

Interview d’une Escort girl de Paris

Interview d’une Escort girl de Paris

J’ai le plaisir aujourd’hui de recevoir et d’interviewer Leanel qui exerce le métier d’escort girl sur Paris depuis quelques années maintenant. Alors si vous souhaitez tout savoir sur sa profession, lisez la suite…

Jacquie : Bonjour Leanel, ravi de te recevoir parmi nous. Ma première question très simple : Peux tu te présenter brièvement auprès de nos lecteurs ? 

Leanel : Bonjour Jacquie, je te remercie de m’avoir invité, c’est plutôt rare qu’on me demande des interviews. Alors, j’ai 27 ans, j’habite sur Paris depuis 7 ans maintenant, et je suis d’origine Espagnol ( de Séville). J’étais venu pour faire mes études ici, et vu que je cherchais à m’arrondir les fins de mois, on m’a proposé de devenir escort girl. Et maintenant, ça fait 6 ans que je fais ce métier, que j’aime beaucoup.

Jacquie : Pourquoi être devenu une escort girl ? Est-ce un choix facile à prendre ? 

Leanel : Tu sais, quand tu arrives dans un nouveau pays, une nouvelle ville, et que tu recherches à gagner de l’argent pour payer ton loyer, ta nourriture, et qu’au bout d’un moment, on te dit tu peux gagner 2000 par mois en faisant quelques rendez-vous par mois, tu n’hésites pas trop longtemps. J’aime beaucoup ce métier car il me permet de rencontrer de nouvelles personnes assez régulièrement, et ce sont généralement des hommes très courtois. De plus, on ne va pas se cacher, je gagne très bien ma vie.

Jacquie : Et comment trouves-tu tes “clients” ? 

Leanel : Il existe des sites spécialisés qui me permettent de m’inscrire et de déposer mes annonces. Un site comme http://www.commentfairelamour.co/ qui recense de nombreuses escort girl à travers la France est excellent. Je reçois beaucoup de clients. Après, il y a aussi le bouche à oreilles, quand les gens sont satisfaits, on te recommande assez facilement.

Jacquie : Combien d’hommes vois tu par mois environ ? 

Leanel : Je dirais que je dois en voir une 10 éne par mois. Cela dépend, des fois c’est plus ou moins. A vrai dire, je ne compte pas trop. Et ce qu’il y a de bien avec ce boulot, c’est que je peux choisir mes horaires et si je veux ou pas rencontrer la personne.

Je remercie Leanel pour cet interview très sympa. Je lui souhaite bonne continuation.